Le contouring l’allié incontournable pour un visage harmonieux

imagearticle
QUI N’A ENCORE JAMAIS ENTENDU PARLER DE CONTOURING ?

Aujourd’hui, il est assez rare de n’avoir encore jamais entendu ce mot souvent prononcé par les make-up addicts. Certaines ont une idée assez vague de ce que ça pourrait être, mais ne vous en faites pas, je vais tenter de vous éclairer davantage. Oh, et en parlant d’éclairage je pourrais également vous parler d’highlighter…

Aujourd’hui, pour certaines personnes il est difficile de se passer de contouring, c’est même devenu une étape incontournable de la routine make-up de certain(e)s. Que ce soit pour un maquillage de fête, ou tout simplement pour aller au bureau, le contouring à l’avantage de « restructurer » un visage de la plus belle des façons, s’il est bien maîtrisé bien sûr !

Avant toute chose, sachez que le contouring peut être réalisé par toutes et par tous, que vous soyez clair ou foncé de peau ! Oui même vous, il suffit juste de trouver les bonnes teintes.

imagearticle3qu’est-ce que le contouring ?

Ne vous inquiétez pas, c’est beaucoup plus simple que ce que l’on pourrait croire, il n’y a que le nom qui est compliqué !

C’est tout simplement le fait d’utiliser deux couleurs : une couleur plus sombre et une couleur plus claire que sa teinte habituelle, que l’on va venir appliquer à des endroits bien précis du visage, après avoir appliqué son fond de teint. Ces deux teintes ont des utilités différentes : la teinte sombre va permettre d’atténuer certains défauts ou complexes comme des joues joufflues (cela dit, c’est trop mignon, les joues joufflues), un nez que l’on souhaiterait affiner ou encore un front un peu trop large à son goût, par exemple. La teinte claire, elle, va servir à mettre davantage en avant les parties du visage qui doivent être sublimées comme les pommettes (certaines tueraient pour en avoir), l’arête du nez, le menton et également le centre du front.

Je vous laisse regarder cette vidéo explicative de la Youtubeuse Sananas : https://www.youtube.com/watch?v=sdm9a2uLi_0

imagearticle2Comment se passe l’application ?

Maintenant que vous avez compris ce que c’est, nous pouvons passer à l’application. Vous avez sûrement déjà vu sur internet l’envers du décor d’un contouring, une personne ayant deux couleurs non estompées superposées sur son visage, c’est ce que vous allez devoir faire ! Ne vous inquiétez pas, il n’y a rien de compliqué. La teinte la plus claire va devoir être appliquée au niveau du dessous des yeux et sur les pommettes, sur l’arête du nez, au centre du front et sur le menton. La teinte plus foncée est à appliquer dans le creux des joues, sur le haut du front, sur les côtés du nez et également sur la mâchoire, si vous le souhaitez. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à estomper le tout. Cette étape peut vous sembler simple mais bien au contraire, ne la négligez surtout pas ! On ne veut pas que vous ressembliez à un drag queen prêt à monter sur scène ! Prenez donc votre temps pour estomper si vous voulez un contouring des plus naturels.

imagearticle3QUEL PRODUIT CHOISIR ?

A présent, je vais vous parler des textures que vous pouvez utiliser, c’est bien beau de choisir les teintes, mais la texture compte aussi.

Concernant la teinte sombre, vous pouvez opter pour une texture poudre, crème ou liquide, en fonction de vos préférences. Cependant, une chose est à prendre en considération : votre type de peau. Vous vous doutez bien que si vous utilisez une texture crème et que vous avez la peau grasse, il va être primordial pour vous de bien fixer le tout avec une poudre car l’excès de sébum risque de faire quelques ravages. Que vous ayez la peau grasse ou pas, pour un réel maintien, la teinte claire nécessairement crémeuse va devoir être fixée. C’est là que j’introduis la notion de « baking ». Je vous entends déjà dire « mais de quoi elle nous parle celle-là encore ? ». Eh bien, le « baking » qui vient du verbe « to bake » en anglais et qui se traduit par cuire, va simplement être le fait de laisser cuire la matière. Je m’explique, pour cela vous allez venir appliquer une poudre libre, toujours plus claire, de façon grossière ou non sur la teinte claire crémeuse appliquée préalablement, et laisser poser suffisamment longtemps avant d’estomper l’excès de poudre. Lorsque que votre contouring est fixé, vous pouvez sublimer et illuminer davantage votre visage avec un « highlight on fleek » comme on le dit si bien ces derniers temps, à l’aide d’un enlumineur.

Voilà, le contouring n’a désormais plus de secret pour vous. Je souhaitais juste ajouter que le contouring doit être à adapté à ses besoins et à son visage, ça ne sert à rien d’en faire trop.

Maï Djabi